Historique

LUKOIL voit le jour en 1991 sous la forme d’une entreprise pétrolière d’État dans l’ancienne Union soviétique. LUKOIL est l’abréviation de LangepasUraiKogalymneft, une contraction du nom de trois entreprises pétrolières et gazières de l’ouest de la Sibérie qui choisissent de fusionner à cette époque : Langepasneftegaz de Langepas, Uraineftegaz d'Urai en Kogalymneftegaz de Kogalym. Deux ans plus tard, l’entreprise LUKOIL est privatisée et les premières actions sont émises.

Une croissance rapide

En 2000, LUKOIL rachète l’entreprise pétrolière américaine Getty Oil. Dès 2003, les premières stations LUKOIL ouvrent leurs portes aux États-Unis et les stations Getty sont rebaptisées LUKOIL. C’est ainsi que s’amorce d’emblée une expansion mondiale couronnée de succès. Début 2004, l’entreprise acquiert 795 stations-service Mobil de ConocoPhillips dans le New Jersey et en Pennsylvanie (USA). En septembre 2004, ConocoPhillips achète des actions LUKOIL à concurrence de 7,6 % et signe un contrat permettant d’aller jusqu’à 20 % à l’avenir. Les deux sociétés annoncent une alliance stratégique de grande ampleur dans le cadre de laquelle elles décident d’exploiter conjointement divers champs pétroliers et gaziers.

Cliquez ici pour obtenir des informations plus détaillées sur l’historique de LUKOIL.

Une expansion mondiale

Aujourd’hui, après plus de 20 ans d’activité, LUKOIL est le second producteur de pétrole brut en Russie et la première entreprise pétrolière indépendante dans le secteur des réserves pétrolières et gazières. L’entreprise recèle incontestablement un énorme potentiel d’expansion. Au cours des 15 dernières années, LUKOIL a énormément investi dans des actifs portant sur la vente de pétrole brut, principalement en Europe de l’Est avec l’achat de trois raffineries en Ukraine, en Roumanie et en Bulgarie ainsi que de 2 000 stations-service dans la région. LUKOIL n’a cependant pas l’intention de freiner sa politique d’expansion. Dans une allocution récente, Vagit Alekperov, CEO de LUKOIL, déclare que « la création de divers débouchés pétroliers sur toute la planète est en train de devenir une activité importante pour LUKOIL. » Et les achats de 2008, à savoir l’entreprise commune dans la raffinerie ISAB dans la localité italienne de Priolo (Sicile) et l’achat d’un réseau de plus de 600 stations en Turquie, témoignent de cette expansion.

Un réseau international

L’Azerbaïdjan, la Biélorussie, la Géorgie, la Moldavie, l’Ukraine, l’Europe (Bulgarie, Hongrie, Chypre, Turquie, Macédoine, Lettonie, Lituanie, Pologne, Serbie, Roumanie, Estonie, Finlande) et les États-Unis.

LUKOIL est actuellement actif dans 40 pays. Le réseau commercial de LUKOIL couvre plus de 20 pays dont la Russie, la Communauté des États indépendants (Azerbaïdjan, Wit-Rusland, Géorgie, Moldavie, Ukraine), l’Europe (Bulgarie, Hongrie, Chypre, Turquie, Macédoine, Lettonie, Lituanie, Pologne, Serbie, Roumanie, Estonie, Finlande) et les États-Unis (www.lukoilamericas.com - www.lukoil-overseas.com). Le réseau compte plus de 6 000 stations (y compris les stations franchisées). Celles-ci opèrent sous trois marques : LUKOIL, Teboil et Getty.